Organiser un concert de musique classique avec 0 €

Vous voulez organiser un concert de musique classique, de rock ou de jazz, mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre ?

Lorsqu’on évoque l’idée d’un concert de musique classique, on pense souvent à un concert dans une salle de spectacle.

Si vous êtes actifs, notamment dans le monde associatif, vous avez peut-être déjà fait venir des artistes pour animer des journées ou soirées festives. Je suis à peu près sûr que ça n’a pas toujours été facile !

Organiser un concert de musique classique semble fastidieux au premier abord : il faut penser à la salle, à la technique, à la communication, à la billetterie … Il y a tellement de choses à penser qu’on en oublierait presque … l’artiste lui-même !

Je vous donne quelques pistes de réflexion pour que votre évènement soit parfaitement réussi.

Allez au plus simple pour organiser votre concert de musique classique.

Si vous avez l’envie d’organiser un concert, il est fort probable que ce soit avant tout par amour de la musique. Alors, pourquoi ne pas faire de la musique une priorité ? Pour moi, ce qui compte dans un concert de musique classique, rock, chanson ou jazz, c’est ce moment privilégié où vous allez partager la musique.

Tout ça pour un concert de musique classique ?

On avait dit « simple » ! © digitaltourbus

A chaque étape, il y a plusieurs questions à se poser. La principale est :  « Est-ce vraiment nécessaire ? »

. Est-ce vraiment nécessaire de louer une salle ? Puis-je accéder à un lieu, public ou privé, qui ne me coûterait rien ?

. Est-ce vraiment nécessaire de faire une billetterie officielle, avec un revendeur qui va prendre une commission sur les billets ? Un numéro de téléphone ne suffirait-il pas pour prendre les réservations ?

Choisissez bien le lieu de votre concert de musique classique.

Un concert de musique classique, rock, jazz ou variété… A la maison.

Organisez tout simplement le concert chez vous ! Ou chez un ami si vous pensez que c’est un peu petit chez vous. Depuis plusieurs années, de nombreux concerts on déjà été organisé « à la maison ». Y compris dans les grandes villes, dans des appartements pas toujours très grands.

concert de musique classique à la maison

Qu’importe le flacon … © Chirag D. Shah

Quoi de plus simple et de moins cher que de faire venir l’artiste chez soi ! En plus de l’aspect convivial de cette pratique, vous n’aurez aucun frais de location de salle. Vous contrôlez l’espace à votre convenance. Il sera sans doute nécessaire de l’aménager un peu, de bouger un canapé ou une table. Dans tous les cas, arrangez-vous pour avoir le moins de manutention possible.

Parmi les gens de mon entourage qui ont déjà eu l’occasion d’assister à un concert « à la maison », tous ont été enchantés par cette expérience !

Un concert de musique classique en extérieur.

Aux beaux jours, pourquoi ne pas organiser votre concert de musique classique, rock, jazz ou chanson en extérieur ?

Choisissez de préférence un lieu privé, dont vous n’aurez pas trop de mal à obtenir l’autorisation pour son utilisation : cela peut être la cour d’un corps de ferme – il y en a beaucoup en Bretagne – , un vieux moulin, ou simplement le jardin d’une belle propriété.

Prenez contact avec le propriétaire du lieu et exposez-lui votre projet ! Quoi qu’on en dise, je suis persuadé que la plupart des êtres humains aiment le contact des autres. Si c’est pour contribuer à la réussite d’un évènement rassembleur autour de la musique, nul doute que vous trouverez dans votre entourage des personnes prêtes à vous laisser entrer chez eux !

Concert de musique classique au Mont Saint Michel

J’ai trouvé une petite colline au poil pour mon concert de musique classique … © mariejirousek

Soyez humains, tout simplement. Exposez aux propriétaires votre envie en valorisant leur lieu, leur patrimoine. Bien sûr, garantissez-leur une utilisation respectueuse des lieux : n’empiétez pas sur leur vie privée, demandez-leur comment ils verraient la soirée … impliquez-les dans votre projet !

Une autre piste à explorer est l’utilisation d’un lieu public : parc municipal, place de village, plage … Contactez la mairie à laquelle est rattachée le lieu pour exposer votre projet. Il vous sera sans doute nécessaire d’apporter un document écrit. Insistez sur la notion de gratuité, afin qu’il n’y ait pas d’ambiguité sur la nature de votre demande : vous demandez une autorisation, pas une location !

Faite venir des artistes locaux pour votre concert de musique classique.

L’un des aspects les plus coûteux dans l’organisation d’un concert de musique classique ou jazz, est le déplacement de l’artiste. Si vous faites venir quelqu’un de l’autre bout de la France, vous aurez à le dédommager pour son billet de train ou ses frais de voiture.

Si la distance n’est pas trop élevée, la plupart des artistes accepteront de ne pas vous faire payer de frais de déplacement.

concert-de-musique-classique-sur-la-lune

Euh, non, là, ça va pas être possible … © L’imaGiraphe

Pour ma part, je ne facture des frais qu’à partir de 40 km de distance. Si l’on considère les distances à vol d’oiseau, je me déplace gratuitement sur un territoire de 5026,55 km carrés exactement !

Si vous souhaitez faire venir quelqu’un de plus loin, vous pouvez organiser plusieurs concerts afin de mieux amortir les frais de déplacements. N’hésitez pas à proposer à l’artiste un accueil complet : visites touristiques pendant quelques jours, accueil chez l’habitant. Si l’artiste passe un bon moment, avec sa famille par exemple, en plus de venir faire un concert, il y a de fortes chances pour que les frais de déplacement soient négociables !

Choisissez une formule musicale intimiste pour votre concert de musique classique.

Si vous voulez que votre concert ne vous coûte rien, choisissez la simplicité ! Optez pour un musicien en solo, voire deux musiciens maximum. Si c’est un chanteur, choisissez quelqu’un qui s’accompagne lui-même, au piano ou à la guitare par exemple.

fanfare ou concert de musique classique ?

Sinon, je peux aussi venir tout seul, t’inquiète … © ollografik

La plupart des artistes viennent avec leur matériel de sonorisation. Dans le cas d’un concert de musique classique, on peut en général faire sans sono, en acoustique pur.

Si vous voulez organiser un concert de piano, repérez avant tout les lieux où il y a déjà le piano ! Si ce n’est pas le cas, l’artiste sera vraisemblablement à même de faire le concert avec un piano numérique, qu’il apportera.

La rémunération de l’artiste lors d’un concert de musique classique.

Il est important de prévoir une rémunération pour le musicien. Pour lui assurer un minimum de cachet sans risque pour vous, une bonne formule consiste à  ne pas demander de prix fixe pour la soirée.

Eh oui, cela semble paradoxal ! Pourtant, à chaque fois que j’ai utilisé cette formule, je me suis aperçu que le public était respectueux de l’artiste : il aime lui donner sa reconnaissance en mettant un billet dans la corbeille. En procédant ainsi, vous laissez à chacun le soin de participer à sa convenance, en fonction de ses possibilités et de ses envies.

Cela aura pour effet de faire venir plus de monde : les personnes qui n’ont pas forcément l’habitude de ce genre de soirée, ou les familles avec plusieurs enfants etc.

concert

Je crains que la corbeille ne soit un peu petite … © mairiedesaintnazaire

Bien sûr, cela suppose d’avoir l’accord de l’artiste pour partager le risque financier avec lui.

Croyez-moi, ce risque sera très faible si vous suivez ces deux conseils :

1/. Indiquez clairement « participation aux frais libre » sur vos invitations. Cela montre que le concert n’est pas gratuit, et le public sait à quoi s’attendre.

2/. Invitez le public à contribuer à la corbeille dès l’entrée, avant le concert.

Pour que cela fonctionne, il vous faudra consacrer votre énergie à faire venir suffisamment de monde pour que la corbeille se remplisse ! Si l’artiste est du coin, il vous y aidera, sans aucun doute.

Lorsque j’ai fait des concerts de piano-solo dans ces conditions, j’ai eu une rémunération égale, voire supérieure à ce que j’aurais demandé en fixe.

N’oubliez pas les droits d’auteur !

Si l’artiste présente des compositions protégées par le droit d’auteur, il est important de se rapprocher de la SACEM afin de s’acquitter d’une redevance visant à rémunérer le(s) auteur(s) des oeuvres jouées lors de votre concert de musique classique, jazz ou rock.

« Les droits d’auteur font vivre ceux qui nous font rêver. »

J’aime beaucoup ce slogan de la Sacem, car il reflète bien, à mon sens, la réalité : si les auteurs ne peuvent pas vivre, le public ne peut pas rêver. C’est aussi simple que cela !

La tentation pourrait être grande de ‘zapper’ cet aspect dans l’organisation de votre concert de musique classique.

Je ne vais aujourd’hui ni m’attarder sur le côté idéologique – voire ‘éthique’ – des droits d’auteur, ni alimenter le débat sur leur nécessité.

Pour rester sur l’aspect purement pécuniaire de votre évènement, sachez que la redevance liée aux droits d’auteur est calculée selon deux critères :

1/. Les dépenses engendrées par l’évènement.

2/. Le prix du billet.

Si vous avez suivi les conseils de cet article, vous n’avez aucune dépense, et il n’y a pas à proprement parler de ‘prix d’entrée‘. Dans ce cas, le montant de la redevance sera à peine supérieur à 50 €.

tarifs sacem 2016 concert de musique classique

 – source : sacem.fr / Téléchargez le document complet ici

Par ailleurs, il est important de vérifier que les oeuvres jouées ce soir-là sont bien protégées par le droit d’auteur. Dans le cadre d’un concert de musique classique, il y a de fortes chances que les musiques interprétées soit tombées dans le domaine public. Dans ce cas, vous n’aurez aucune redevance à régler.

Convaincu ? Il n’y a plus qu’à se lancer !

Suivez ces quelques conseils et vous réussirez à organiser un concert de musique classique, jazz, rock ou variété de qualité, avec un budget proche de zéro.

Faites-moi part de vos expériences ! Et si vous avez besoin d’informations complémentaires, je serai ravi de vous aider.