Fête de la Musique à Saint-Malo, j’ai joué du piano face à la mer

Pour la fête de la musique à Saint-Malo, j’ai décidé de poser mon piano sur la digue du Sillon, face à la mer.

La soirée a commencé.

Quelques amis, que j’avais prévenu, étaient déjà là.

L’un d’entre eux a accepté volontiers de prendre des photos, et je l’en remercie.

Une fête de la musique à Saint-Malo placée sous le signe de la rencontre.

Cette fête de la musique à Saint-Malo a été au-delà de mes espérances.

Au delà même de ce que je pouvais imaginer.

Je sais, au plus profond de moi, que le piano fait se rapprocher les Hommes.

J’ai eu l’occasion de le vivre ce soir-là.

Jouer du piano face à la mer, et laisser la magie opérer.

J’ai commencé à jouer du piano.

Et j’ai enchaîné quelques compositions de musique relaxante au piano, sous l’oeil amusé des passants.

Il faisait chaud pour ce premier jour d’été.

fete de la musique à saint malo

Des enfants en maillot de bain, emmitouflés dans leur serviette, sont venus m’écouter.

J’étais bien, j’étais heureux, c’était la fête de la musique à Saint-Malo.

Et puis tout a commencé …

Un petit garçon, âgé de cinq ou six ans, s’est approché.

Il m’a tendu un coquillage en me disant : « C’est un couteau ».

Il avait des yeux d’explorateur.

Ce coquillage tendu était un trésor.

C’était aussi pour lui la clé d’un trésor.

La clé de la porte d’accès au piano.

« Salut, tu veux jouer du piano ? »

Oh que oui, il voulait en jouer, du piano !

J’ai déposé son précieux trésor sur mon piano, et j’ai apporté un tabouret supplémentaire.

Il s’est assis à côté de moi.

Et il à tendu ses deux index.

Nous avons improvisé des mélodies improbables.

Imprévues.

Impromptues.

Pendant un instant, j’ai été tenté de lui montrer quelques notes.

De lui dire de jouer plutôt sur cette partie du clavier, ou sur certaines touches plutôt que d’autres.

A la fête de la musique à Saint-Malo, on ne bloque pas l’élan créateur.

Mais non !

Pourquoi donc ce petit garçon jouerait-il les notes que je lui indique ?

Il jouait sa musique.

Il jouait ce qu’il était.

Simplement.

Alors je l’ai accompagné.

concert interactid de piano pour la fete de la musique à Saint Malo

Avec bienveillance, j’ai décidé de le laisser s’exprimer.

Je n’étais pas devant lui pour lui montrer le chemin.

Il m’aurait ri au nez.

Il était libre.

Et il me regardait comme pour dire :

« Ne t’inquiète pas, ça se passe bien ! »

Alors je suis resté à ma place.

A côté de lui.

Je me suis simplement assuré qu’il était en sécurité, musicalement et affectivement.

Et nous avons continué d’enchaîner les notes.

Au bout d’un moment, il n’avait quasiment plus besoin de moi.

Son élan créateur parlait de lui-même, sous l’oeil émerveillé de ses parents.

concert de piano interactif pour la fete de la musique a saint-malo

Une incroyable fête de la musique à Saint-malo.

Alors que je faisais une pause, une dame s’est approchée du piano.

Timidement, elle s’est assise.

Voyant que c’était possible, elle a commencé à jouer de la musique classique.

Elle était un peu maladroite.

Elle semblait surprise par le piano, et par la hauteur du siège.

Et peut-être aussi par elle-même, jouant du piano face à la mer, un soir de fête de la musique à Saint-Malo.

Alors je lui ai proposé que l’on joue ensemble.

Et là, nous nous sommes rencontrés.

Sans échanger un seul mot, nous avons fait connaissance.

C’était pour moi très émouvant.

Petit à petit, nous avons construit notre musique commune.

Et, pendant quelques minutes, nous avons partagé la musique de l’instant.

Comme on boit un verre avec un ami.

fête de la musique à saint-maloPuis, plus tard, le soleil nous a fait son cadeau.

Il était là, face à moi.

Parfaitement rond.

Sa couleur oscillait entre le jaune et le rouge.

Son rayonnement éclairait la mer, comme pour la prévenir : « j’arrive ».

Alors j’ai joué du piano.

J’ai laissé le soleil descendre dans la mer, et je l’ai accompagné.

Il m’a inspiré, c’était un cadeau précieux.

Aussi précieux que le coquillage-couteau, trésor du petit garçon.

coucher de soleil pendant la fête de la musique à saint malo

Pendant que je jouais, je sentais une présence derrière moi, légèrement sur le côté.

Une jeune fille n’avait rien perdu de l’improvisation que je venais de faire.

Alors que le soir s’avançait, elle s’est approchée et m’a demandé :

« Est-ce que vous donnez des cours de piano ? »

Elle m’a raconté son histoire pianistique, et son envie de continuer son chemin musical.

Ses yeux pétillaient d’envie de jouer du piano.

Nous nous sommes installés, et nous avons improvisé.

Puis je lui ai proposé de jouer, si elle le souhaitait, les morceaux qu’elles connaissait.

Alors elle a tout essayé.

La jeune fille a testé tous ses morceaux sur ce piano face à la mer.

Je me suis effacé.

Et je l’ai laissé faire.

Elle était heureuse, ses amis l’écoutaient, la regardait.

Parfois, elle ne se souvenait plus de la mélodie d’un air connu.

Alors je m’approchais pour l’aider à se remettre sur la route.

Et la nuit est tombée sur la fête de la musique à Saint-Malo.

Petit à petit, la digue s’est vidée.

Un homme, qui avait passé une bonne demi-heure à écouter le piano en regardant la mer, a repris son vélo.

En partant, il m’a simplement dit :

« Merci. C’était magique. »

J’ai rangé le piano, aidé par une amie, qui passait miraculeusement par là.

Je suis rentré.

J’étais heureux.

C’était une magnifique fête de la musique à Saint-Malo.

un piano face à la mer pour la fête de l musique à saint-malt

 

Téléchargez maintenant, et gratuitement, votre musique relaxante