Edmond Baudoin, le dessinateur mélomane

Edmond Baudoin : « En dessinant des bulles dans des cases, j’ai fait la découverte que j’aimais l’écriture, la danse, la musique, les voyages, tous les voyages. »

L’année dernière, j’ai rencontré Edmond Baudoin. Depuis, nous travaillons ensemble à l’un de ses futurs ouvrages : un livre-disque contenant des chansons écrites par Edmond Baudoin lui-même et mises en musique par son ami Miquèu Montanaro.

Edmond Baudoin le musicien

Edmond Baudoin (source photo telerama.fr)

Dans notre société, dans notre culture, nous aimons que les choses soient bien rangées. Nous aimons catégoriser les gens, et encore plus les artistes.

Sauf qu’avec Edmond Baudoin, ce n’est pas possible ! Comment ranger un dessinateur qui écrit des chansons et qui danse ? J’ai demandé à Edmond quel était son rapport à la musique, en tant que dessinateur. Voici ce qu’il m’a répondu.

Edmond Baudoin : « je dessine debout »

La musique est dans mes jours, omniprésente. Je dessine debout, parce que c’est ainsi que ma main, mon bras, mon corps devinent le mieux les messages que ma main tenant le pinceau me disent.

Me disent quoi ? La même chose que celui qui tient l’archet d’un violon. La tension de mes doigts, font qu’une ligne s’inscrit sur une feuille de papier, cette ligne influence dans l’instant même la suite du trait, m’impose d’appuyer plus fort ou de devenir léger, me commande de monter, ou descendre, de retirer le pinceau de faire une tâche dans la surface blanche au dessus. Et la surface blanche pour moi c’est du silence que je noircis de « notes » ou que je laisse vierge.

Edmond Baudoin avec leskeletonband

(source image leskeletonband.com)

Pour Edmond Baudoin, la musique est partout

Je crois que la musique est partout, quand on marche, quand on taille la vigne, on dessine, ou on aime. La musique ou la danse, la danse ou l’écriture, l’écriture et le dessin, une même essence.

Il faut, comme pour le musicien, apprendre apprendre, pour n’arriver ensuite qu’à l’intensité de la présence.

Merci Edmond Baudoin pour le partage, la gentillesse et la générosité.